NOUVELLES ET EVÈNEMENTS

Written by on 2 juillet, 2018

 L’un des temps forts de la période de carême est le chemin de croix qui se fait dans toutes les paroisses chaque vendredi. Le chrétien saisi ce moment pour marcher à la suite du Christ dans sa passion. Allant de la première station : le jugement à la quatorzième : le tombeau vide, le fidèle se fait une idée de ce que son sauveur a enduré pour lui donner la vie en ôtant ses péchés. Il reconnait sa faiblesse, son manque d’amour envers son Seigneur et ses frères face à l’immense amour dont le Christ fait preuve en mourant sur la croix. C’est également un moment de pénitence pour le pardon des péchés ; le chrétien demande la force de pouvoir pardonner à l’exemple de son sauveur qui a pardonné à ses bourreaux sur la croix. Cet instant est également pour celui ou celle qui a le cœur en peine ou le corps malade de confronter ses souffrances à celles du Christ afin de ne rechercher que la très Sainte volonté du rédempteur dans sa vie.
Ce temps pris pour marcher à la suite du Christ constitue un élan vers le chemin, la vérité et la vie, traduit ici par la volonté de conversion : changer de vie pour entrer dans le mystère Pascal avec un cœur pur.
Bon temps de carême à toutes et à tous.

Février : Un mois consacré aux Consacrés

Nous voici déjà en février… Le second mois de l’année porte une somme impressionnante d’activités, qui en font de lui, un mois qui passera certainement très rapidement. Au second jour de ce mois de février, l’Eglise nous donne de célébrer la présentation de Jésus au Temple. Une fête qui met fin au temps de Noël. Cette démarche de Joseph et de Marie est le modèle de la consécration, celle des enfants et de la famille à Dieu pour vivre par lui et avec lui. Nos différentes rubriques ce mois concourent à ouvrir une lucarne sur la consécration religieuse. Etre consacré en effet, c’est accepter d’appartenir d’une manière spéciale à Dieu par Jésus-Christ. Cette appartenance s’instaure invisiblement par l’action du Saint-Esprit. Lire la suite

Le Sauveur est là…

La venue de Jésus n’épargne personne ; pourtant il ne vient pas pour condamner, mais pour sauver. Mais sauver qui et sauver quoi ? Il vient sauver les hommes qui ont besoin de Dieu, les pécheurs pénitents, ceux qui comptent sur la grâce de Jésus. Il ne vient pas condamner les pécheurs que nous sommes tous, mais les aider à accéder au monde de la grâce ; cette grâce consiste à nous associer au même héritage, au même corps, au partage de la même promesse, dans le Christ Jésus, par l’annonce de l’Evangile. En venant dans notre monde, le Sauveur fait naître à la vie divine….

Tagged as

[There are no radio stations in the database]